Section du pays messin

Section du pays messin
Accueil
 
 
 
 

Un congrès porteur d’une dynamique nouvelle

Le congrès du PCF s’est achevé dimanche 10 février.   Les travaux ont été ouverts par une délégation de salariés en lutte, porteurs des exigences de  changement du mouvement social. Jacky Masseli  de la CGT de Gandrange a dénoncé, dans son intervention, la répression policière exercée contre les salariés d’Arcelor venus manifester à Strasbourg la veille.  Il a également souligné combien les sidérurgistes en lutte avaient  pu compter sur la présence du Front de Gauche et sur les communistes en particulier.

Durant près de quatre jours, les près de huit cents délégués ont débattu dans un esprit ouvert et rassembleur. Tous les congressistes ont apprécié le chemin parcouru ces quatre dernières années,  dans la belle dynamique du front de gauche. Sylvie, Sébastien et Jacques faisaient partis de la délégation mosellane. Sébastien est notamment intervenu dans les débats pour défendre les amendements de la conférence départementale afin d’ accentuer la dimension écologique  du texte de congrès. Pour l’essentiel ces amendements ont été retenus. Les congressistes ont également accueilli avec enthousiasme les nombreuses délégations étrangères venues assister au congrès, près d’une centaine. Pierre Laurent a été réélu secrétaire national du PCF. Jacques Maréchal, secrétaire de la section du pays messin,  a été élu au conseil national. Pierre Laurent a conclu les travaux du congrès par cette citation d’Aragon : «  il y a de quoi rêver et de quoi serrer les poings », alors rêvons et serrons les poings camarades !

 

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.